Une belle croisière familiale en Corse sur un Dufour 390 GL tout neuf !

Une belle croisière familiale en Corse sur un Dufour 390 GL tout neuf !

Partir 15 jours sur un voilier, en famille avec des jeunes enfants de 6 et 11 ans pour une croisière hauturière, ce n'est pas gagné d'avance ! Mis à part Patrick le papa, qui avait déjà plusieurs expériences de navigation à la voile, Fanny la maman un peu moins et les deux filles n'avaient jamais naviguées sur un voilier de croisière. Il a donc fallu démarrer en douceur et c'est avec une journée de navigation depuis Marseille jusqu'à Porquerolles, que chacun a pu prendre ses marques. Le lendemain, nous partions à 6h du matin pour la Corse. Une belle traversée de 23 heures jusqu'à Cargèse. 

Pendant cette navigation, sur un Dufour 390 GL tout neuf poussé par un vent idéal de SW de 15 nœuds, les deux filles et le père ont participés activement aux quarts, à la barre, aux manœuvres et à la navigation avec un point GPS reporté assidûment sur la carte, chaque heure, de jour comme de nuit par Théa, la fille ainée. Bravo ! Et je dois reconnaître que la plus fine à tenir la barre fût Olivia qui, du haut de ses 6 ans, tournait la roue en douceur pour maintenir le bon cap. Fanny qui subissait un mal de mer depuis le départ, trouva ses marques après un petit cours théorique sur le fonctionnement d'un voilier et quelques entrainements de manœuvres dans le golfe de Girolata. Comme quoi, rien de mieux que d'être actif sur un bateau pour se sentir bien, comprendre ce qui se passe et finalement s'approprier le bateau, la mer et le vent.

Belle semaine de cabotage le long de la côte ouest à la découverte de la Corse maritime et sauvage : Cargèse, les îles Sanguinaires, le Capo Rosso, les Calanques de Piana et ses grottes marines, le hameau de Girolata pour une pause de 3 jours, la magnifique réserve de Scandola puis une dernière escale à Calvi avant le retour vers le continent.

La traversée retour fut un peu plus mouvementée et fatiguante avec une deuxième partie de parcours au près, dans un vent de 20 nœuds et une mer de 1,5 m de trois quart face. Mais tout le monde était bien amariné et malgré la fatigue, tout se passa bien pour l'équipage. Cette croisière se termina par quelques journées de détente à Porquerolles, dans la calanque de Port-Miou et aux îles du Frioul avant de rendre le bateau au port des Corbières de Marseille.

Merci à la famille J. pour cette belle croisière. Et finalement ce qui me réjouit le plus c'est que tout le monde ait envie de repartir naviguer !

 

< Retour

La même année

Ce site utilise deux petits cookies pour améliorer son utilisation, ils sont anonymes et sans danger. Vous pouvez néanmoins les refuser (voir En savoir plus)